Chronique n5: Aussi libres qu’un rêve de Manon Fargetton

Capture d_écran 2017-05-10 à 19.31.08

¶ Tu peux nous enfermer dans des prisons de lois, 
Mais on n’emmure pas les rêves, ils sont libres malgré toi, 
A tes menaces de mort on oppose nos rimes,
Tu peux tuer nos corps, mais nos esprits sont libres.

 

Ce sont des hommes qui se relèvent,
C’est un signal.
Manon Fargetton

Je ne sais pas ce que tu en penses  mais j’ai trouvé ce passage particulièrement touchant, il s’agit d’un extrait d’une chanson du roman que je vais te présenter dans cet article. Puis j’avais envie de te partager ça pour commencer, et je trouve qu’il résume plutôt bien l’univers de l’oeuvre. Mais trêve de bavarderie. Connaissait tu  » Aussi libres qu’un rêve »? Si ce n’est pas le cas, sache que ça nous fait un point en commun du moins cela nous faisait un point en commun. La plume de M.Fargetton a été une découverte et pour commencer une histoire c’est parfois sympathique de n’avoir aucun avis, d’être neutre. Je dis ça parce qu’il m’est souvent arrivé d’avoir à l’avance quelque avis, retour de lecteurs sur les différents ouvrages notamment sur Instagram. Mais ce ne fut pas le cas pour celui ci, du coup c’est avec grand plaisir que je vais t’en parler.

Capture d_écran 2017-04-01 à 11.41.5318424896_120332000700538258_1653252506_n

¶ Edition : Castelmore #castelmore
¶ Date de parution : 19 avril 2017
¶ Genre: Fantasy, Dystopie,Drame.
¶ Prix en magasin : 5,90.
¶ Point(s) de vente: Gilbert J., Fnac,Le furet..
¶ Existe t-il en autre format? Oui , également adaptée aux lecteurs dyslexiques.
¶ Nombres de tomes: 1 seul , un one shot.

Capture d_écran 2017-04-01 à 11.36.36

En cette fin du XXIeme siècle, l’accès à un métier est régi par la loi des Dates de naissances. Ainsi, si vous êtes né en janvier, les métiers les plus côtés vous seront proposés; par contre, si vous êtes né en décembre, ils vous restera que les métiers dont personne n’aura voulu.
Silnöa et Silneï sont soeurs jumelles, mais l’une est née le 31 décembre à 23 h 58, et l’autre dans les premières minutes de janvier ! Cela ne les empêcheras d’unir leurs forces pour combattre la tyrannie des Dates de naissances, en compagnie de Kléano, jeune chanteur d’un groupe de rock rebelle.

Capture d_écran 2017-04-01 à 11.46.16

Est ce que ça vous arrive de trouver le contexte original avant même de vous aventurer dans l’histoire? C’est ce qui m’est arrivé avec ce roman. L’histoire des mois. Un contrôle. Une destiné. J’avais hâte de voir comment l’auteure allait nous conduire dans son univers et c’est avec un Prologue que M.Fargetton nous ouvre ses portes. Dès le départ, nous assistons à la naissance des deux personnages principaux : Minöa et Silnëi, les deux jumelles qui vont avoir un destin différents suite à un décalage qui vont changer leur vie mais pas que! Oui, nous assistons à la naissance d’un autre protagoniste, quelqu’un qui fera son apparition un peu plus tard mais qui aura un rôle important à jouer.

Si je devais conseiller ce livre à un type de lecteur?

Je conseillerai surtout ce livre à un public assez jeune , je dirais entre 13-16 ans ou même pour les amateurs de dystopie et de Fantasy. Le contexte est bien recherché mais comme il s’agit d’un one shot, l’histoire se focalise surtout sur la relation entre les différents personnages et d’autres aspects ne sont pas forcément développer ou approfondis. Et c’est en échangeant avec d’autres lecteurs que j’ai eu la certitude que ce livre peut plaire pour cette tranche d’âge et ceux qui se lance doucement dans une lecture avec ces thèmes.

Quelque chose qui donne le sourire.

Un des avantages est que le livre se lit plutôt vite. La plume de l’auteure est fluide et s’adapte très bien aux codes des adolescents de nos jours. Je pense notamment au langage SMS car oui , il n y a pas seulement que des dialogues et un récit. Nous avons également des échanges par mails , des poèmes et aussi des paroles de chanson. J’ai trouvé ce mixte vraiment sympathique et plaisant surtout que chaque personnage a une présence et un trait assez unique ( le talent, la passion,la position, le comportement) qui donne la possibilité au lecteur de pouvoir s’identifier ou de se sentir proche d’un protagoniste en particulier. Pour ma part, j’ai apprécié le lien qui unissait N. et K. , deux garçons d’un « monde totalement différent » qui vont se retrouver sur le même chemin.  Ainsi que le contexte assez futuriste ou la robotisation et le contrôle ont toute leur importance. Et puis l’effet de surprise. Je ne m’attendais pas à cette petite touche, et cela m’a redonné le sourire à ma lecture.

Quelque chose de beaucoup moins drôle.

Toutefois malgré tout ça j’ai été mitigé le long de ma lecture. Il y avait certains aspects peu approfondie comme le côté « dérangé » du « méchant » qui n’est apparu, selon moi,  que vers la fin. Il y a eu des passages assez prévisible et des révélations qui n’étaient peut être pas assez bien introduit. Je m’explique. J’ai trouvé certaines révélations arriver à la suite de certains passages peut être un peu trop subitement , ce qui m’a quelque peu gêné. Il faut savoir aussi que tout est assez subjectif mais pour ma part j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages excepté K. L’auteure précise bien que tous les personnages sont des adolescents et leurs âges se fait bien ressentir à certains passages …du coup j’ai eu du mal à m’attacher.

Un mot de fin?

Je suis donc mitigé de cette lecture même si j’ai bien aimé la petite surprise que je n’avais pas du tout vu arrivé. Je pense néanmoins que ce livre fera le bonheur aux jeunes lecteurs et ceux qui débute dans la dystopie/fantasy.

¶ Merci aux éditions © Castelmore pour l’envoi de ce beau livre et pour la confiance.
Et surtout à l’auteure pour la jolie  dédicace. ¶

Capture d_écran 2017-05-10 à 20.52.32

Publicités

2 réflexions sur “Chronique n5: Aussi libres qu’un rêve de Manon Fargetton

  1. Hello 🙂
    Je n’ai jamais entendu parler de ce roman mais je t’avoue qu’il me tente énormément. L’histoire a l’air assez originale et cela m’intrigue ! Même si j’ai bien dépassé l’âge auquel tu le conseilles, je vais quand même me laisser tenter 😉 Merci pour ta chronique et cette jolie découverte.
    Belle journée.

    Elodie

    J'aime

    • Coucou Elodie!
      Je suis contente que ce livre te tentes, après il n y a pas d’âge pour apprécier un roman et tu as tout à fait raison de te laisser porter par ta curiosité 🙂
      Au plaisir , merci à toi !
      A très vite j’espère ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s